Dans sa première période (1975 – 1994), Elisabeth Montrelay expose dans différents salons (Les artistes français, Réalités nouvelles,  des Arts contemporains à Dammarie-Les-Lys), elle est sélectionnée au prix Victor Choquet et fait plusieurs expositions personnelles dans des galeries à Paris (Galerie Saint Charles de Rose), Montpellier (Galerie Kuentz) et Avignon (Galerie Hélios). Le philosophe Michel Serres lui consacrera un article dans la revue « Noise » de la galerie Maeght et le Fonds d’Art Contemporain de Toulouse fera l’acquisition d’une de ses œuvres.

 

Dans sa deuxième période (1995-2013) , Elisabeth Montrelay consacre toute son énergie à l’accompagnement de personnes en situation de précarité ou de fragilité. A Bobigny, on peut encore voir une grande mosaïque qu’elle a réalisée avec les enfants de la cité de l’Etoile sur un mur d’immeuble qui est filmé dans un des épisodes de la série « Engrenage » de Canal +.

Dans la période actuelle, depuis 2014, Elisabeth Montrelay expose son œuvre régulièrement en Creuse, à Aubusson et Felletin (Galerie des Marches et galerie Am Carta) mais aussi à Paris (Jardins de Saint-Dominique), Montluçon (Galerie-atelier Marie Thivrier), Agen (Galerie Montesquieu), La Française (Château La Baronnie), Ussel, Condom, Montauban, etc.

Elisabeth a fait don de l'atelier de sa première période (1980- 1994) aux Petits frères des pauvres.

Voir plus